Aidons le vilage d’Ambalamanakavana

2011
24 février, 2012, 22:46
Classé dans : Non classé

Date à noter sur vos agenda samedi 31mars 2011 repas malgache à Eurre (drome)

 

Envol Madagascar Mission 2011à Ambala

Les objectifs :

Ecole, apporter une aide en matériel et financer un poste d’enseignant.

Groupe des femmes, éclairer la maison commune pour permettre le travail de l’artisanat le soir (nuit a 18h)

Eau, étudier la possibilité de remise en état du captage.

Kassine, faire un état des lieux et voir les possibilités de développement.

Les moyens :

 Envoie de 3 personnes

Apport de matériel donné en France et achat du complément sur place

 Panneau solaire, commande depuis la France et achat à Tananarive.

 Déroulement de la mission.

Ecole :

Nous avons apporté une aide en matériel pour les enseignants : dictionnaire et livre de grammaire français, mappemonde ainsi que pochettes, craies, ballons de foot et volley, cordes a sautées …Pour les enfants nous avons fourni à chacun 1 cahier, 2 stylos et 1 crayon.

 

Financement d’un poste d’enseignant : cette année les parents devaient financer 3 postes sur 4 ainsi qu’une partie des frais de fonctionnement de l’école. Notre décision de prendre en charge le salaire d’un instit à permis de faire baisser la cotisation des familles

 Nous avons décidé de financer des cours de Français, à l’alliance française de Fianar pour les 3 jeunes enseignants cela leurs permettra d’apprendre le français à leur élèves, bizarrerie de l’enseignement Malgache au collège les leçons et devoir sont en Français pour des élèves qui ne parlent que Malgache et avec des profs qui ne maîtrisent pas du tout notre langue.

 Réfection du toit de l’école : les travaux ont été réalisés par les parents

Nous avons  refixé les tableaux démontées  pour les travaux et confectionner des étagères pour une des classes.

Groupe des femmes :

Depuis l’année passée le groupe a bien avancé. L’association a désormais une existence légale sous le nom de Fanantenana (Espérance).

La pose du panneau solaire a été bien accueilli, certaine femmes n’ont jamais quitté le village et pour elles l’électricité, sans poteau, c’est une découverte.

Il y a eu une demande de certains parents pour que les enfants profitent de l’éclairage pour faire leurs devoirs.

 Sur le groupe des femmes quelques éléments font déjà du bon travail, nous avons beaucoup insisté sur la nécessité de faire un travail de qualité qui puisse se commercialiser, il faut se démarquer de l’artisanat qui se fait déjà dans la région car l’objectif et de pouvoir  vendre ce qui est produit

Eau :

Constat sans appel, le captage n’a pratiquement plus d’eau elle est actuellement 40 cm en dessous du branchement le plus bas. Aucune possibilité de mettre une pompe solaire.

Un puit au point de captage actuel pourrait être envisagé mais le terrain est privé et cela promet des discutions. 

Kassine  

La présence de Dominique a permis d’apporter l’avis d’un professionnel de l’agriculture et a confirmé la vision de la mission 2010.

Développement difficile de la kassine à Ambala à cause de la taille des terrain, seul une partie des champs peut être travaillé avec les zébus, de plus les habitude sont difficile a changer 

En dehors d’Ambala le Relais (fabriquant de la kassine à Fianarantsoa) a mis une kassine à la ferme expérimentale qu’ils ont ouverte à Isorane et ils comptent sur la crédibilité acquise auprès des paysans avec la rizerie pour sa promotion. 

Une visite à un groupement de paysans d’une commune voisine ayant acheté une kassine nous a permis de voir des agriculteurs motivés et en plein développement. 

2 autres commandes ont eu lieu pendant la fin de notre séjour.

Journée du 8 octobre :

Le 8 octobre une journée de présentation de l’artisanat fait par les femmes a été organisé au village, y été associé Envol, le Relais et le Fafiam (association humanitaire). 

Le stand d’Envol a été très visité nous y présentions nos action 2011 et le matériel donné à l’école. Des photos du repas de mars et du spectacle de Castelnau ont permis de montrer nos actions en France pour récolter des fonds. 

Divers 

La route qui mène au pont est de moins en moins praticable et rare sont les taxis qui veulent y venir. La reconstruction du pont et bloqué. 

Partenaires actuels et futures au village 

Robin 

Robin reste notre premier interlocuteur dans le village mais il a besoin d’être aidé dans les actions pour le développement d’Ambal 

Les 3 jeunes instits 

Au-delà de l’utilité pour l’école les cours de Français au 3 jeunes instits nous permettrons d’avoir de nouveaux interlocuteurs avec qui communiquer d’autant que les deux jeunes filles participent activement au groupe des femmes 

Faffiam 

Depuis le mois de septembre Désirés le représentant du Faffiam intervient à Ambala. C’est une association qui dépend d’une congrégation de religieuse en partie financé par le secours populaire Français avec des aides du FAO.

Son action est une aide au développement individuel des familles en fonction de leurs besoins et de leurs souhaits. La 1er étape étant la formation pour faire évoluer les mentalités et faire émerger des projets individuels qui aboutiront on l’espère sur des projets commun plus importants tel que groupement de paysans travaux de l’eau et peut être du pont

Désirés devrait être pour nous un interlocuteur, nous avons convenu des échanges sur ses projets. 

Bilans : 

Bilan positif pour cette mission 2011. Même si tout n’est pas idéal nos actions sont utiles et les résultats sont là, il faut s’adapter au fur et à mesure à la situation et nous pouvons rester optimistes pour le développement d’Ambala.

 

 

 


Pas de commentaire
Laisser un commentaire



Laisser un commentaire

Maât communities |
ONG Gospel For Everyone |
Association des Parents d'E... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ecrirelirepenserautrementch...
| Guadeloupe Patrimoine
| VSI-TOGO ( Volontariat p...